Loading...

Comment migrer des hôtes Web sans perte de référencement

Migrer votre site Web n’est jamais une tâche facile. Cela nécessite une planification et une exécution minutieuses. Même si la migration peut être difficile, si elle est bien faite, elle peut ouvrir de nouvelles opportunités et résoudre les problèmes rencontrés avec l’ancienne plate-forme d’hébergement.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous nous concentrerons sur la migration des hôtes Web sans perte de référencement. Dans ce guide, nous vous montrerons comment migrer vers un nouvel hôte Web sans perdre aucune valeur SEO.

1. Revisitez votre décision de migrer

Tout d’abord, vous devez savoir clairement pourquoi vous effectuez la migration. Une migration de site n’est jamais chose facile et peut également entraîner une perte de trafic temporaire. Avec le temps, votre nouveau site Web (hôte) fonctionnera et votre site sera de retour là où il se trouve. C’est le meilleur résultat possible que vous puissiez obtenir.

Cependant, de nombreuses complexités peuvent survenir et entraver la croissance et la présence du site Web. Si vous n’êtes pas en mesure de faire les choses correctement, vous pouvez atterrir et perdre un précieux classement. En résumé, revoyez votre décision et voyez si le problème peut être résolu sans migration. Une migration vaut la peine si vous effectuez un changement de marque important, si votre hébergement ne fournit pas le service requis pour la maintenance, ou si vous passez à HTTPS. Il y a d’autres scénarios que vous devriez migrer, et tout dépend de ce que vous pensez de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

2. Choisissez la bonne plateforme d’hébergement

Maintenant que vous avez pris votre décision, l’étape suivante consiste à trouver un bon fournisseur d’hébergement. Vous pouvez commencer par lire les critiques des fournisseurs d’hébergeurs. Une plate-forme d’hébergement avec de bonnes caractéristiques techniques sera en mesure de gérer vos besoins de référencement. Toutefois, avant d’en choisir un, vous devez vous assurer qu’il répond parfaitement à vos besoins. Par exemple, vous pouvez vérifier les éléments suivants.

  • Les spécifications techniques du serveur, telles que le système d’exploitation, la version du système, etc.
  • La bande passante du serveur
  • Bon support technique et documentation
  • Faible temps d’arrêt.

3. Sélectionnez l’emplacement du serveur avec soin

La prochaine étape consiste à choisir le bon serveur pour votre site Web. L’avantage géographique peut être un facteur décisif dans votre référencement. Par exemple, si vous ciblez les États-Unis avant la migration et que vous avez utilisé un serveur proche, vous devez également trouver quelque chose de similaire. En bref, l’emplacement du serveur compte et affecte votre classement SEO. Cela aura également un impact sur votre public cible. En bref, vous devez savoir quel serveur votre site Web sera hébergé. Quiconque commence en tant que blogueur en connaît l’importance et vous ne devez pas l’oublier lors de la migration de votre hébergeur. Presque tous les hébergeurs vous permettent de choisir le serveur de votre choix. S’ils ne le font pas, vous pouvez choisir un hébergement différent.


3. Créez une sauvegarde

Avant de commencer la migration, vous devez sauvegarder complètement votre site Web. Vous pouvez effectuer des sauvegardes à l’aide de plug-ins tels que BackupBuddy, BackWPup ou utiliser un service de sauvegarde de qualité tel que VaultPress. Cette étape garantira que vous pouvez revenir au site Web original en cas de problème.

4. Déplacer le site WordPress

Lorsque la sauvegarde est terminée, vous êtes maintenant prêt à transférer votre site Web vers le nouvel hôte Web. Vous pouvez le faire vous-même ou en utilisant un service professionnel. Vous pouvez également demander au fournisseur d’hébergement Web que vous avez choisi de le faire pour vous. De nombreux fournisseurs d’hébergement Web le font gratuitement, vous économiserez ainsi non seulement de l’argent mais aussi du temps.

Si vous décidez de le faire vous-même, vous pouvez également utiliser le plug-in Duplicateur. Il est facile à utiliser et il vous suffit de suivre un guide détaillé disponible en ligne.

5. Testez le nouveau site web

Une fois la migration terminée, il est maintenant temps de tester le site Web. Vérifiez chaque page ou fichier sur votre nouvel hôte. Assurez-vous que tout fonctionne correctement avant de passer à l’étape suivante. Si vous souhaitez vous assurer de la performance de votre site Web sur le nouvel hôte, il est recommandé de le tester avant de procéder à la migration.
6. Enregistrements DNS TTL doit être mis à jour

DNS ou serveur de nom de domaine est un moyen de mapper le nom de domaine de votre site Web sur l’adresse IP du serveur de votre site Web. Comme les humains ne peuvent pas se souvenir des chiffres, c’est pourquoi nous adaptons l’adresse du serveur au DNS. Lorsque vous modifiez votre hôte Web, l’adresse IP du serveur change. Pour rendre le nouveau serveur IP en direct, vous devez mettre à jour le DNS afin qu’il redirige vers le nouvel ID du serveur. Cependant, ce processus peut prendre jusqu’à 24 heures, ce qui peut être trop pour vos utilisateurs et moteurs de recherche.

La solution est TTL (Time-To-Live). C’est l’heure à laquelle les enregistrements DNS doivent être mis à jour. La bonne nouvelle est que vous pouvez accélérer le processus en modifiant la valeur TTL de 24 heures (86400 secondes) à seulement 5 minutes (300 secondes). De plus, cela doit être fait un jour avant la migration. Cependant, le fournisseur d’hébergement Web doit prendre en charge cette fonctionnalité pour fonctionner correctement.

7. Modifiez maintenant vos enregistrements DNS

La dernière étape consiste à mettre à jour les enregistrements DNS et à informer le monde sur le nouveau serveur. En outre, de nombreuses applications ou services que vous utilisez prennent le temps de mettre à jour leurs enregistrements DNS. Dans ce cas, vous devez vous assurer que votre ancien serveur reste en ligne pendant quelques jours. Les faits en matière de référencement indiquent que vous devez configurer correctement vos enregistrements DNS pour un bénéfice maximal.
Conclusion

Si vous suivez toutes les étapes correctement, votre référencement ne sera pas entravé si vous migrez. En outre, vous devez attendre deux jours pour voir la bonne image. Conservez l’ancien serveur et le nouveau serveur en direct pour vous assurer que la transition s’effectue correctement.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
By |2018-10-09T20:28:22+00:00octobre 9th, 2018|Categories: SEO|0 Comments

About the Author:

Le SEO a temps plein.

Leave A Comment